Agissons pour défendre la biodiversité

Dans le cadre de la dernière saison, l’association a eu l’opportunité de proposer plusieurs événements promouvant une biodiversité riche et robuste. Nous parlions notamment de découvertes scientifiques récentes inquiétantes, voire alarmantes, quant à la chute de population chez les insectes et, par ricochet, de la population des oiseaux de nos régions.

https://baulmesdemain.wordpress.com/2018/03/25/apres-les-martinets-les-abeilles-maconnes/

Ces derniers temps, plusieurs médias informent la population de ce problème pour le moins sérieux. Nous vous conseillons l’écoute de l’émission RTS Prise de Terre du samedi 27 octobre 2018, consacrée en grande partie au festival Salamandre (la Salamandre qui fête par ailleurs ses 35 ans d’existence).

Nous rappelons ici que la biodiversité de notre environnement fournit aux sociétés humaines des services gratuits essentiels, comme l’épuration de l’air et de l’eau, la pollinisation, ou encore la fertilisation des sols. On les appelle : services écosystémiques ou services écologiques.

Sur le même sujet, nous vous conseillons vivement de voir le Temps Présent du 19 octobre 2018 : Le silence des oiseaux.

Le titre de ce reportage fait bien sûr penser au livre « Le printemps silencieux » écrit par Rachel Carson en 1962, et qui avait fait grand bruit (sans mauvais jeux de mots).

N’avons-nous pas appris de nos erreurs ? Nous n’avons fait que remplacer des produits phytosanitaires par d’autres (les DDT par les néonicotinoïdes), potentiellement plus dangereux pour notre biodiversité et au final pour notre santé à nous humains.

Nous devons donc poursuivre nos efforts, dans un esprit positif de reconquête de cette biodiversité perdue. L’agroécologie, la permaculture sont des disciplines prometteuses et enrichissantes. Il faut également favoriser une agriculture bio, sans utilisation de produits phytosanitaires, et non-intensive. Enfin, on peut tous participer à ce mouvement, en apprenant à mieux connaître cette biodiversité pour mieux la protéger (exemple avec la Charte des jardins).